philatelisteRecherche de timbresDispolistesMancolistes
Vous êtes ici : philatéliste > vocabulaire
Pseudonyme :

Mot de passe :

Catégorie
Articles

Lexique

A

Affranchissement :

Acquittement préalable de la totalité des frais de port, représenté, selon les époque et les cas, par des mentions, des marques spécifique, des timbres-poste, des empreintes de machines à affranchir ou autres valeurs fiduciaires.

Amincissement :

Diminution plus ou légère de l'épaisseur du papier, en un ou plusieurs endroits. Un timbre aminci perd beaucoup de sa valeur, laquelle est réduite proportionnellement à l'importance de l'amincissement.

B

Bande :

Ensemble horizontal de plus de deux timbres qui n'ont pas été séparés. Les bandes de timbres non-dentelés, lorsque les exemplaires qui la compose sont en parfait état, présentent de grosses plus-values. Les bandes verticales répondent à la même définition, mais leur plus-value est comparativement mois grande.

Bienfaisance (Timbres de) :

Un grand nombre d'État ont pris l'habitude d'émettre des timbres qu'ils vendent à un prix supérieur à celui de la valeur d'affranchissement ; la différence est généralement versée à des oeuvres de bienfaisance. D'autres obligent à ajouter, certains jours, au prix normal du port de la lettre, un timbre n'ayant aucune valeur d'affranchissement et dont le montant intégral est remis à des oeuvres charitables.

Bloc :

Ensemble de timbres qui n'ont pas été séparés. Le plus petit est le bloc de quatre ; ceux des timbres anciens sont très recherchés, surtout à l'état neuf, et pré souvent de très importantes plus-values.

Burelage :

Fond formé de lignes légère entre-croisées ou parallèles, sur lequel se détache le dessin principal d'un timbre.

C

Cadres variés :

Ces mots signifient que les timbres d'une même émission représentent un même type entouré d'ornements différent.

Centré :

Un timbre bien centré est celui dont les marges sont égales les unes aux autres, qu'il soit dentelé ou non.

Charnières :

Petits morceaux de papiers pelure gommé, à l'aide desquels on fixe les timbres dans les albums.

Coins datés :

De nombreuses feuilles de timbres de France, des colonies française, de Monaco, etc.., portent dans la marge inférieur droite, depuis 1922, l'indication de la date d'impréssion.

Commémoratifs :

Timbres emis pour commémorer un événement. Ces émission ont été mises à la mode en 1892 par les États d'Amérique qui ont presque tous émis des timbres à l'occasion du quatrième centenaire de la découverte de l'Amérique. La plupart de ces émissions sont faites pour être vendues aux collectionneurs plutôt que pour affranchir les lettres.

Couché :

Se dit d'un papier dont la surface est trè glacé et brillante ; c'est le chalky paper des Anglais.

D

Decentré :

Se dit d'un timbre-poste dont la partie imprimée n'est pas à égale distnace des limites du papier ou de la dentelure, c'est-à-dire dont le centrage est défectueux.

Défectueux :

Se dit d'un timbre, ou d'une lettre, dont l'état est mauvais.

Démonétisé :

Se dit d'un timbre qui n'est plus valable pour l'affranchissement des correspondances, à la suite d'un décret le retirant de la circulation.

Dentelé :

Se dit d'un timbre dont les bords ont été perforés.

Dentelés 13 :

Cela signifie que les timbres d'une émission sont tous dentelés 13 sur les quatres côtés.

Dentelés 13x14 :

Cela signifie que le côté horizontal a 13 dents et le coté vertical 14.

Dentelé 13-14 :

Cela signifie que les timbres d'une émission sont indifféremment dentelés 13, 13x14, 14x13 ou 14.

Dentelé 12, 12x12 1/2 :

Cela signifie que chaque timbre de al série existe sous deux formes de dentelure différentes 12 et 12x12 1/2

Double impréssion :

Impréssion résultant de deux passage successifs sous la presse.

E

Émis(non) :

Timbre préparé et dont une circonstance politique, économique ou financière n'a pas permis la mise en cours.

Empattement :

Forme donné à la terminaison des jambages verticaux des lettres.

Entier :

Mot qui sert à désigner les enveloppes, cartes postales, cartes-lettre, bandes, etc.., portant un timbre imprimé.

Épreuve:

Empreinte sur papier d'un outil destiné à fabriquer le matériel d'impression des timbres-poste.

Épreuve d'artiste :

Epreuve prise par le graveur sur le poinçon, soit en cours de gravure soit lorsqu'il est achevé.

Erreur :

Timbre imprimé dans une couleur autre que celle qu'il aurait dû avoir, ou comportant une ou plusieurs fautes de composition, d'impression ou de disposition(Tête-bêche).

Essais :

Épreuves tirées en diverses couleurs ou sur diverses papiers avant l'adoption définitive d'un type de timbre.

Expertise :

Ensemble des opérations permettant de donner l'état civil d'un timbre, et de ce fait déterminer son numéroté suivant un catalogue, son état, sa couleur, son authenticité.

Exprès :

Timbres émis par certains pays pour l'affranchissement des lettres qui doivent être délivrées par exprès dès leur arrvée au lieu de destination.

F

Fac-similé :

Ces mots, imprimés au recto ou au verso des timbres, indiquent que ceux-ci sont faux.

Feuillet :

Petite feuille sur laquelle sont imprimés un ou plusieurs timbres, dentelés ou non, et dont les marges portent souvent des inscriptions.

Fil de soie :

Quelques timbres sont imprimés sur un papier contenant, dans la pâte, un fil de soie que l'on voit plus ou moins nettement en regardant le verso.

Filigrane :

Marque qui se trouve dans la pâte du papier et qui apparaît lorsqu'on regarde le timbre par transparence.Il arrive parfois que cela ne suffise pas, dans ce cas on utilise des procédés plus technique pour identifier le filigrane.

Fiscaux-postaux :

Les timbres fiscaux sont ceux qui sont émis uniquement pour les bésoins du fisc. Quelques pays ont admis des timbres fiscaux à l'affranchissement des correspondances ; ce ces timbres que nous appelons fiscaux-postaux.

G

Gaufré :

Se dit d'un papier qui a passé à sec entre deux cylindres gravés et qui montre, en un léger relief, l'empreinte de cette gravure.

Gomme :

La plupart des collectionneurs attachent une grande importance à ce que les timbre neuf aient encore au verso la gomme d'origine, c'est-à-dire soient encore gommés comme ils étaient au moment où ils ont été émis. C'est souvent un premier indice qu'ils n'ont été ni lavés ni truqués.

Gravé :

Se dit d'un timbre imprimé en taille-douce. Les timbres gravés se reconnaissent à la finesse de leur impression et à la légère saillie de l'encre sur le papier.

Grilles en relief :

Léger burelage appliqué à sec en relief sur certains timbres anciens des États-Unis et du Pérou et qui avait pour but d'empêcher le lavage de l'oblitération.

Guilloché :

Gravure formée d'un réseau d'entrelacs gravé par un moyen mécanique et d'une finesse remarquable.

H

Héliogravé :

Nous appelons ainsi les timbres imprimé sur des planches obtenues par des moyens chimiques, après insolation naturelle ou artificielle.

L

Légende :

Nous appelons ainsi les inscriptions qui figure sur un timbre.

Lettre en retard (Timbre de) :

Dans certains pays, les lettres mise à la poste après l'heure normale de la dernière levée doivent être munies d'un timbre spécial pour être acheminées le jour même vers leur destination.

Lithographié :

Imprimé sur pierre.

Locaux :

Timbres émis dans une ville ou dans un territoire quelconque et n'ayant pouvoir d'affranchir que les correspondances à destination de cette ville ou de ce territoire.

M

Mancoliste :

Liste des timbres qui manquent à un collectionneur.

Marge :

Espace non imprimé qui encadre un timbre non dentelé. On dit "cours de marge d'un côté" un timbre qui n'a pas de marge de ce côté, et cela diminue sa valeur.

Millésime :

Chiffre indiquant l'année dans laquelle un timbre a été émis ou imprimé.

Moderne :

Dans le langage philatélique; concerne les timbres-poste émis après 1945

N

Nettoyage :

Nous ne saurions trop conseiller aux collectionneurs de ne jamais coller un timbre oblitéré dans leur album avant de l'avoir soigneusement nettoyé.

Neuf :

Ce n'est pas assez de dire qu'un timbre neuf n'est pas oblitéré : il faut aussi qu'il soit frais et de tout premier choix.

Noir sur couleur :

Nous employons cette expression lorsqu'il s'agit d'une émission imprimée en noir sur papiers de couleur. La couleur indiquée est alors celle du papier.

Non dentelé :

Timbre-poste dépourvu de dents.

Non émis :

Il s'agit de vignettes dont la création fut décidée, l'effigie, la valeur faciale et les couleurs choisies, et qui reçurent un commencement de fabrication mais ne furent pas livrées au public par suite d'une décision de l'Administration des Postes, ou qui ne figurèrent que dans des collections officielles.

O

Oblitération :

Cachet ou marque quelconque qui timbre a servi et ne peut plus être utilisé.

Odonmètre :

Petit instrument en carton ou en celluloïd, portant un graphique qui sert à mesurer la dentelure.

Officiel :

Apposé en surcharge sur un timbre-poste, ce mot le transforme presque toujours en timbre de service.

Offset:

Procédé lithographique dans lequel la pierre est remplacée par une plaque de métal, du zinc le plus souvent.

P

Paire :

Ensemble de timbre se tenant.

Papier GC(Grande Consommation) :

Qualité médiocre du papier utilisé entre 1916 et 1920 pour l'impression de certains timbres d'usage courant.

Pelurage :

Synonyme d'aminci. On emploie le mot pelurage lorsque l'aminci est de faible surface et de faible profondeur.

Percé en lignes :

Se dit d'un timbre dont les bords ont reçu légèrement l'empreinte d'une lame coupante ; cette empreinte a pour but de faciliter la séparation des timbres.

Piquage à cheval :

Résultat d'un dérèglement de l'unité de perforation lors de la fabrication des timbres-poste.

Piqué :

Synonyme de dentlé. De même; piquage est employé dans le même sens que dentelure.

Planche :

Ensemble des clichés, généralement de même valeur, sur lesquels on imprime les timbres par feuilles entières.

Pli :

Papier replié formant enveloppe, d'où l'expression courante de "lettre sous pli cacheté".

Pointillé :

Se dit d'un papier qui présente une impression plus ou moins visible de petits points rapprochés, formant une espèce de semis grisâtre.

Poreux :

Se dit d'un papier à trame apparente, mou et généralement assez épais.

Provisoire :

Timbre ou émission faite occasionnellement par suite du manque d'une ou plusieurs valeurs postales.

R

Rareté :

Caractère de ce qui est peu courant et dont le nombre d'exemplaires connus est faible.

Recto verso(impression) :

Se dit d'un timbre imprimé à l'endroit au recto et à l'envers, par decalque, au verso.

Recto et verso (impression) :

Se dit d'un timbre imprimé à l'endroit, au recto comme au verso.

Re-entry :

Mot anglais qui s'applique à un timbre présentant quelques traves d'un report mal effacé et qui doublent certaines parties de l'image obtenue par un nouveau report.

Réimpression :

Tirage fait, alors q'un timbre n'est plus en cours, sur la planche qui a servi à imprimer ce timbre.

Report :

Opération qui consiste :
-soit à décalquer l'image d'une gravure pour la reproduire sur une pierre lithographique ou sur un bloc de métal;
-soit à reporter sur zinc(pour l'impression offset), par un procédé photographique, le texte et les clichés qui ont été préalablement imprimés ou monté(typhon) sur cellophane..

S

Service(timbre de) :

Timbres avec lesquels sont affranchies dans certains pays les correspondances des fonctionnaires admises en franchise.

Service intérieur(timbre pour le) :

Timbres qui n'ont pas eu cours dans l'Union Postale Universelle.

Signature :

Mention faite, au bas d'un timbre, du nom dudessineur, du graveur ou de l'imprimeur.

Spécialiste :

Collectionneur qui limite sa collection à un ou quelques pays, voire à une émission, dont il recherche alors les moindres variétés.

Spécimen :

Mention enlevant toute valeur fiduciaire au timbre-poste.

Surcharge :

Inscription apposée sur un timbre et qui a pour objet d'en modifier la valeur ou la destination.

Surtaxe :

-Timbre-poste : taxe supplémentaire, sans valeur d'affranchissement, s'ajoutant à la valeur fiduciaire d'un timbre-poste et collectée par l'administration postale au profit d'une oeuvre (Croix-Rouge, Chômeurs,...).
-Tarifs : taxe supplémentaire s'ajoutant à l'affranchissement principal pour donner droit à un service particulier(surtaxe aérienne, de levée exceptionnelle,...).

T

Taxe(timbres) :

Vignettes apposées sur les correspondances non ou insuffisament affranchies.

Teinté :

Se dit d'un papier qui à reçu une teinte de fond avant l'impression de la vignette-timbre.

Tête-bêche :

État de deux timbres tenant l'un à l'autre, dont un est à l'envers par rapport à l'autre.

Tête d'ivoire :

Timbre au verso duquel se détache, en blanc sur azuré, le contour plus ou moins flou de l'effigie du recto.

Tirage :

En philatélie le mot désigne la quantité de timbres qui ont été imprimés. La date de tirage correspond donc à celle de l'impression des timbres.

Typographié :

Se dit d'un timbre imprimé en typographie, c'est-à-dire sur des caractères ou des clichés en relief. Le signe distinctif de cette impression est le foulage, empreinte légère qu'on remarque souvent au verso.

U

Usé :

Se dit(à) d'un timbre qui a servi et qui est oblitéré.

V

Vergé :

Se dit d'un papier bâtonné dans la pâte.